Les actualités de la cité

Des nouvelles des anciens élèves de la cité scolaire

Par admin cite-bachelard3, publié le lundi 5 juillet 2021 18:33 - Mis à jour le lundi 5 juillet 2021 18:33
articleescapegame.PNG
Article paru le 2 juillet dans l'est-éclair rédigé par Clément Battelier

 L’escape game débarque... à la mode baralbine

   

JEUX TOURISME VOYAGES

Mardi prochain, les jeunes de la Maison pour tous lancent leur escape game à ciel ouvert pour cet été. Voire bien au-delà…

Jouer avec le temps et l’histoire de Bar-sur-Aube, c’est ce que propose l’escape game Chasseurs du temps. - Photos Office du tourisme de la Côte des Bar

 

Le voilà, tout nouveau, tout beau ! Né de l’imagination des jeunes de la Maison pour tous – centre social Jean-Luc-Petit de Bar-sur-Aube, l’escape game à ciel ouvert « Chasseurs du temps » sera lancé officiellement mardi 6 juillet, à 15 h. Soutenu par l’office de tourisme de la Côte des Bar, le groupe formé de Yanis Miss, Amine Yousfi, Philémon Juston, Julien Bovinet, Valentine Matys et Théo Bourrier va proposer une expérience inédite. Sur un format d’une heure et demie à deux heures, les joueurs, équipés d’un sac à dos et de leur téléphone portable, vont (re)visiter Bar-sur-Aube et son histoire, au cours d’un voyage dans le temps décapant.

Deux versions, grand public ou expert

Ce jeu inédit en plein air pour la ville, il a été peaufiné jusqu’au dernier moment par une série de tests. « Au départ, nous étions partis sur la conception d’un escape game pur et dur, dans une salle. Mais la crise sanitaire nous a poussés à faire autrement. Ensuite, au fil des essais, nous nous sommes rendu compte que nous mettions quasiment toujours la barre trop haute », raconte Philémon Juston. Des versions qui s’étirent jusqu’à quatre, voire cinq heures (!), cela peut, en effet, dissuader le touriste lambda. Par conséquent, les créateurs ont abouti à deux propositions distinctes : l’une pour le grand public, l’autre pour les experts. Charge ensuite à l’Office de tourisme, au moment des réservations, de bien aiguiller le public intéressé.

Des objets entrent en jeu dans l'énigme

La suite à lire sur lest-eclair.fr